Un Agri Plus, et une personnalité éclectique !

L’Australie est le pays où les déplorables effets du changement climatique se sont fait sentir le plus rudement cette dernière année : les états du Nord ont été submergés par des pluies torrentielles alors que ceux du Sud, et plus particulièrement la Nouvelle-Galles, ont longuement souffert pour la sécheresse qui a pratiquement anéanti les ressources hydriques, mettant à genoux l’agriculture de la région. Les grands troupeaux qui, en temps normal, paissent en toute liberté dans les grandes prairies, ont dû être nourris et abreuvés à l’aide de camions-citernes avec des efforts et des coûts non indifférents pour les éleveurs et le gouvernement australien qui a déboursé plus de 400 millions d’euros pour affronter la situation. Pour remédier en quelque sorte à cette catastrophe, deux jeunes entrepreneurs, Joey Fleming et Justin O’Brien, ont eu l’idée géniale d’utiliser de vieux conteneurs de 30 tonnes et de les transformer en « distributeurs automatiques » d’eau et de nourriture en les installant aux endroits où le bétail se regroupait, faisant ainsi également office de « points d’ombre » du fait que la végétation avait pratiquement disparu à cause des températures dépassant régulièrement 40 degrés pendant plusieurs mois. Pour réaliser son idée, l’astucieux Joey (qui sait également manier la soudeuse) a utilisé l’Agri Plus de l’entreprise familiale afin de soulever les conteneurs pour les modifier puis les transporter en des points stratégiques.

Le fond a été renforcé par une structure en V qui servait à d’acheminer l’eau et la nourriture vers les parois latérales en laissant tomber la quantité nécessaire le long des mangeoires soudées sur les côtés. Une grande réussite car il a permis au bétail des deux éleveurs (et à celui des fermes voisines) de survivre à l’une des périodes les plus tragiques pour le sud de l’Australie. Ce système permettait de ravitailler régulièrement les conteneurs en eau et en nourriture tout en laissant les animaux se servir tout seuls, alors qu’auparavant, les éleveurs devaient parcourir chaque jour des centaines de kilomètres avec le nécessaire pour nourrir et abreuver le bétail.

Ce n’est pas la première fois que Joey Fleming met son talent au service de la communauté : grâce à la polyvalence de son Agri Plus et à tous ses accessoires, Joey a construit de nouveaux hangars dont un est destiné au remisage de son Piper Comanche (moyen indispensable pour se déplacer dans ces immenses territoires) qu’il bichonne personnellement ! Une autre bonne occasion pour affirmer qu’il suffit de mettre les bons instruments entre de bonnes mains pour se sortir d’affaire. Merci à Joey, à Justin et à l’Agri Plus !