La polyvalence d’un télescopique : du ciel au désert

La qualité principale des élévateurs télescopiques agricoles est la polyvalence.
Multifonctionnels par définition, Dieci les équipe également d’une série d’accessoires qui les mettent en condition de remplir les tâches les plus disparates.
Voilà pourquoi nos élévateurs sont souvent utilisés dans les polycultures où les opérations varient régulièrement. Il est aussi facile de les trouver dans des exploitations agricoles ayant des besoins particuliers.

Les cas que nous citons dans cet article concernent des exploitations agricoles spéciales :
la première pratique un type d’agriculture très particulier vu l’immensité des terrains qu’elle doit gérer. L’ensemencement et la fertilisation ne sont plus confiés aux tracteurs habituels mais à des avions.

La deuxième représente la réalisation d’un rêve: transformer le désert en terre fertile.
Du ciel au désert, voilà comment notre élévateur télescopique Agri sait se rendre indispensable.

L’agriculture aérienne : le «top dressing»

La Nouvelle Zélande est un pays étrange d’une beauté incomparable où agriculture et élevage représentent encore la source de revenus principale.
Particulièrement à l’avant-garde, ce pays fut le premier à expérimenter « l’agriculture aérienne » dès 1906, lorsque l’agriculteur John Chaytor utilisa un ballon à air chaud pour semer le lupin sur les terres de famille!

Et c’est encore en Nouvelle Zélande que se développe, à la fin de la deuxième guerre mondiale, la pratique du «Top Dressing», l’ensemencement et la fertilisation des terres par aéronefs.
Les agriculteurs néozélandais commencent à fertiliser leurs terres en utilisant le surplus de bombardiers et d’avions de transport de l’Aviation Royale Néo-Zélandaise après la deuxième guerre mondiale.

On compte aujourd’hui 112 compagnies en service en Nouvelle Zélande, pour une flotte de plus de 230 aéronefs de différentes catégories.
L’une d’elles, la Southern Aviation, utilise un Agri Max 75.10 comme « équipage au sol » pour ravitailler semences et fertilisants en un clin d’œil.

C’est un Fletcher FU-24 (ex avion militaire américain converti avec succès à l’agriculture) qui décolle et atterrit sans cesse de l’aube au crépuscule pour utiliser toutes les heures de soleil disponibles.
Ces avions interviennent sur plusieurs parcelles souvent distantes l’une de l’autre, raison pour laquelle la rapidité des ravitaillements s’avère fondamentale : comme en Formule 1, les secondes font la différence !

L’opération de chargement avec notre élévateur Agri Max

Une fois au sol, le pilote fait immédiatement demi tour, prêt à décoller dès que le ravitaillement est terminé.

Notre Agri Max, doté d’une trémie à déversement rapide, arrive à proximité de l’avion et positionne, avec son bras extensible, la trémie sur l’écoutille de chargement.
En quelques secondes, une tonne de semences ou de fertilisant passe de la trémie à l’avion.

Dès que l’Agri Max s’est suffisamment éloigné de l’avion, le pilote repart et l’Agri Max court remplir sa trémie pour le prochain chargement.

La procédure est réglementée par des consignes de sécurité ultra sévères parce que tout faux pas risquerait de faire perdre le ravitaillement ou d’interférer avec les commandes, avec de graves conséquences.

Un Élévateur télescopique Agri le long du NIL

Le projet North State Project, parrainé par le « Al Rajhi International Group » concerne le développement agricole pour la région d’Al Ghaba au Nord du Soudan.

Allevatore Sudan

Le projet (relié à d’autres projets semblables mis en œuvre le long du Nil) prévoit d’augmenter la production de céréales et de fourrage à travers la réalisation d’une série d’infrastructures (canalisations, pompes de puisage des eaux du Nil et creusement de puits profonds).

Les installations qui se développent sur des dizaines de kilomètres, couvrent leurs propres besoins énergétiques grâce à des champs photovoltaïques, et permettent de réaliser de véritables « oasis » cultivées qui se distinguent sur un fond semi désertique.

Oasi Nilo

Les récoltes sont destinées à l’alimentation des populations soudanaises et saoudites.
L’échange prévoit la mise en œuvre d’infrastructures et de technologies de pointe de la part des autorités saoudites alors que le Soudan met à disposition de grandes parcelles de terrain et la main-d’œuvre.

Les techniciens du projet ont choisi un élévateur télescopique de la ligne Agri pour aider les agriculteurs à cultiver cette terre dérobée au désert.

L’élévateur Dieci remplit plusieurs tâches, telles que la récolte du fourrage destiné aux populations locales, comme le montrent les photos.
L’élévateur télescopique Dieci a été choisi pour plusieurs raisons :

  • il est parfait pour faire face aux grandes distances du fait qu’il est équipé d’une transmission « Vario System EVO2 » offrant 4 modes de conduite (Automotive, Loader, Creeper et ECO),
  • il possède plusieurs accessoires qui le transforment en un engin multifonctions,
  • il dispose d’une cabine climatisée pour travailler confortablement et en toute sécurité afin de mieux supporter les longues heures à bord.

La nouvelle cabine Giugiaro Design est toujours très appréciée lorsque le travail se déroule dans des conditions extrêmes (froid, chaud, poussière, bruit, etc.)
Mise à part une excellente climatisation, elle offre également :

  • un joystick incorporé à l’accoudoir,
  • l’insonorisation,
  • le réglage de la hauteur et de l’inclinaison du volant,
  • des lève-vitres électriques,
  • des vide-poches,
  • une installation stéréo,
  • des rideaux pare-soleil,
  • des sièges ergonomiques,
  • un toit ouvrant,
  • un poste de conduite rehaussé à haute visibilité,
  • des essuie-glaces à haute efficacité,
  • deux rétroviseurs indépendants.