Paleisheuwel, l’usine du soleil

L’Italie se distingue dans ce coin d’Afrique du Sud. Enel-Green Power-TerniEnergia a choisi Paleisheuwel, dans une région aride qui conduit au désert du Namib, au Nord de la ville du Cap, pour mettre en service l’une des plus grandes centrales solaires du continent africain : le Parc Solaire de Paleisheuwel occupe une superficie de 240 ha et compte 611 000 panneaux solaires en mesure d’assurer une capacité annuelle de 153 Gigawatt qui alimenteront 48 000 foyers des environs. Avec la centrale de Tom Burke (réalisée elle aussi par Enel Green Power-TerniEnergia, et située au nord de Pretoria, non loin de la frontière avec le Botswana), le parc sera en mesure de répondre à 40% de la demande énergétique du pays. La République Sud Africaine est riche en minéraux mais possède peu de ressources en hydrocarbures. Il y a encore quelques années, l’énergie électrique était exclusivement fournie par des centrales au charbon ou par la seule centrale nucléaire du pays et la production suffisait tout juste à la consommation interne. Aujourd’hui, grâce au développement des énergies renouvelables (et plus particulièrement des parcs éoliens et photovoltaïques), la situation est en train de changer rapidement. Un bataillon d’Autobétonnières Dieci L3500 et L4700 (fournies à TerniEnergia par Matpro, l’une des principales sociétés sud-africaines de location) a participé à la construction des socles sur lesquels sont montés les panneaux photovoltaïques et les énormes transformateurs servant à recueillir et à distribuer l’énergie produite sur le réseau de distribution. La nature du terrain, fortement accidenté, le manque d’eau sur le site (acheminée pour les besoins par des camions-citernes) et la vaste étendue du parc (plus de 240 ha) ont amené à choisir les Autobétonnières DIECI qui se distinguent pour leurs qualités tous-terrains, toujours prêtes à parcourir de longues pistes sommaires (grâce aux 4 roues motrices et directrices), leur grande capacité de charge et de production (avec les 700 litres de capacité du tambour et une gâchée de béton de 3,5 mètres cubes) ; sans oublier la conduite réversible et la pelle autochargeuse (très utiles pour produire sur place le ciment nécessaire, sans aucune assistance), le déchargement trilatéral, permettant d’effectuer la coulée entre les pierres et les ronces du « bush », sans trop de manœuvres compliquées.

Le futur énergétique de l’Afrique du Sud passe par la réalisation de 5 autres parcs semblables, toujours projetés par Enel Green Power-TerniEnergia. Les Autobétonnières DIECI peuvent déjà chauffer leur moteur.